Les Corridas

 

http://cenonathle.free.fr/images/site/uscrd_hors-stade.jpg La corrida de Glisy, 5 km officiels Samedi 3 octobre

 

Depuis l'an dernier, avec l'inversion du sens de rotation, l'ajout de 2 virages à angle droit et d'une brève montée, le circuit à faire 2 fois est moins performant et les chronos s'en ressentent.

 

Les Aucistes ont malgré tout assuré en réalisant un joli triplé féminin. Cécile Deramond (19’06) remporte facilement la course devant ses coéquipières : Valentine Fummi (20’46) et Jennifer Roy-Kent (21’29) qui profite de l’occasion pour améliorer son record personnel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parallèlement les garçons n’ont pas manqué de s’illustrer se plaçant aux 2 premières places : Brahim Zouaoui (15’57) et Redouane Hennouni Bouzidi (16’18)

 

 

 

 

 

 

Résultats Auc transmis par Philippe Barbier (pour 203 arrivants)

 

  1 - Brahim Zouaoui : 15’57

  2 - Redouane Hennouni Bouzidi : 16’18

  4 - Guillaume Rohaut : 17’14

  6 - Damien Battez : 17’18

  2 - Benjamin Michel : 18’19

20 – Jean-Philippe Morelle : 18’52, 6e V1

24 - Jessy Labrevoir : 19’03

26 - Cécile Deramond : 19’06, 1e féminine

30 - Anthony David : 19’25

31 - Christophe Vasseur : 19’35

  33 - Mathieu Nédélec : 19’40

  37 – Jean-Marc Vermunt : 19’47, 14e V1

  43 - Guillaume Vansuyt : 20’25,

          1e junior

  51 - Valentine Fummi : 20’46,

         2e féminine

  60 - Jeremy Bioche : 21’03

  67 - Jennifer Roy-Kent : 21’29,

          2e  féminine RP

  71 - Julien Lobbe : 21’37

  83 - Corinne Vermunt : 22’23,

         6e féminine, 3e V1

108 - Bernard Merlier : 23’54, 4e V3

131 - Kathy Bruche : 25’13,

         17e féminine, 8e V1

 

 


 

 

Corrida de Noël d’Abbeville (7700m réels), le 19 décembre 2015

 

Nos demi-fondeurs brillent !

 

Disputée devant un public record, par un temps très doux et assez calme favorisant les chronos, la 24ème corrida d'Abbeville a mis particulièrement en lumière nos deux spécialistes féminines de la discipline, Mélanie DOUTART et Cécile DERAMOND actrices d'un très joli doublé, loin devant toutes leurs rivales.

 

Mélanie qui, au passage, a battu officieusement son record de la Somme du 5 km route (17’47 contre 17’50), a remporté la première victoire de sa carrière dans une classique régionale en améliorant le chrono de référence de Saliha Rarbi d'une minute trente secondes environ ce qui est considérable, même si le parcours était plus court de 60 mètres par rapport à celui de l'an passé.

 

 

Cécile à qui le pavé abbevillois réussit puisqu'elle y a remporté le « Willecocq » en juin dernier, a elle aussi largement battu le chrono de Saliha et, pour la première fois sur une assez longue distance, confirmé ses 10mn17s sur 3000m (aux interclubs) faisant d'elle la numéro 3 Française des masters féminines dans cette épreuve.

 

Dans sa ville d'origine, Arnaud MICHEL aurait aimé enfin l'emporter. Mais, pas au top de sa forme en raison d'un long et exigeant stage militaire ne lui laissant guère le temps et l'énergie pour s'entraîner régulièrement, il a finalement cédé 6 secondes au Normand Michaël Berthaud tandis que Brahim ZOUAOUI, 3ème  et Guillaume GILLON, 7ème, signaient aussi de jolis chronos.

 

37 athlètes de l'AUC dont notre Président de Ligue, Jérôme LECONTE (en grande forme actuellement!) ont participé à cette superbe corrida.

 

Le classement scratch (503 classés)

 

1 Michaël Berthaud (Sotteville) 24 00  

101 Laurent Lefrançois 31 21, 8ème M2M

2 Arnaud Michel 24 08

105 Elise Leroy 31 27, 7ème dame

3 Brahim Zouaoui 24 35

127 Florian Lhotellier 32 02

7 Guillaume Gillon 25 20

128 Benjamin Bruant 32 06, 10ème JM

13 Alexandre Tranchard 26 13

132 Jérôme Leclercq 32 24, 38ème M1M

17 Thierry Norel 26 39, 4ème M1M

136 Julien Lobbe 32 26

19 Jérémy Graux 26 53

158 Magalie Lacrampe 33 12, 10ème dame

23 Marc Antoine Gauchard 27 19, 1er EM

159 Marion Bruant 33 13, 11ème dame

24 Benjamin Michel 27 20

170 Audrey Riou 33 26, 12ème dame

25 Alain Christian Sekuru 27 20

177 Benoît Lassaire 33 45, 57ème M1M

27 Mélanie Doutart 27 24, 1ère dame,

      record du parcours (ancien 28 53 par S. Rarbi 2014)

194 Jennifer Roy-Kent 34 06, 14ème dame

29 Jérôme Norel 27 29, 5ème V1M

216 Corinne Vermunt 34 51, 19ème dame, 6ème M1F

36 Cécile Deramond 27 59, 2ème dame, 1ère M1F

229 Johanna Chapelle 35 12, 24ème 1ère EF

41 Thomas Noblesse 28 31, 2ème EM

244 Céline Mascré 35 49, 25ème dame, 9ème M1F

43 Bastien Mangin 28 45, 3ème EM

258 Mélanie Messio 36 33, 29ème dame, 2ème EF

62 Anthony David 29 36

273 Claire Jean 37 10, 31ème dame

64 Jessy Labrevoir 29 46

278 Kathy Bruche 37 15, 34ème dame, 14ème M1F

65 Maxime Plutta 29 47

306 Jérôme Leconte 38 16, 96ème M1M

76 Nicolas Leban 30 20, 17ème M1M

 

93 Ludovic Demol 31 10, 20ème M1M

 

 

D’après la plume et résultats de Philippe BARBIER / montage d’après les photos de Jean-luc ROHAUT

 

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xpa1/v/t1.0-9/1382110_239969236157645_903550880_n.jpg?oh=a363b7877affa0dd4178cbfa0b7e034e&oe=570AB888Corrida de Houilles, 10 km - Dimanche 27 décembre

 

 

 

Fin d’année FESTIVE pour Mélanie DOUTART

 

 

 

Conditions atmosphériques exceptionnelles pour la saison (environ 10°C et vent faible) mais une côte de 250m environ à pourcentage moyen à chacun des trois tours.

 

 

 

 

 

 

 

 

Superbement emmenée par Arnaud MICHEL à une allure régulière (3mn 38/3mn 36s au km), Mélanie DOUTART a accompli la meilleure performance de sa carrière, sur la distance de référence des courses sur route qui plus est. Sa fin de course en accélération et son état de fraîcheur à l'arrivée laissent à penser que les 36 minutes ne constitueront bientôt plus une barrière pour elle en 2016, dès que les conditions s'y prêteront.

 

 

 

 

Résultats féminins :

 

  6 - Christelle Daunay (championne d'Europe de marathon) 33mn 00

 

16 -  Mélanie Doutart  (5ème Française) 36mn13s -  RP

 

 (ancien RP 37mn14s le 20/09 aux Trois Villes Soeurs)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté masculin, sans doute un peu fatigué par sa superbe campagne de cross (Leffrinckouke, Villeneuve d'Ascq, Liévin) et surtout par ses conditions d'existence qui demeurent très précaires avec l'angoisse du lendemain, Jean-Pierre MVUYEKURE, très mal parti, n'a pas pu faire sa remontée habituelle. Peut-être aussi a-t-il été découragé dans une course de niveau impressionnant ?

 

Par ailleurs, Brahim ZOUAOUI, sans doute parti un peu vite, n'a pu  dans le dernier tour,  maintenir un rythme initial inférieur à 32mn. Quant à Yassine MANDOUR, il a différé sa rentrée à une date ultérieure.

 

 

 

Résultats masculins

 

25 - Jean Pierre Mvuyekure 30mn 45s

 

60 - Brahim Zouaoui 32mn 25s 

 

D’après la plume de Philippe Barbier

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0